Dans la force de l’Esprit …..Allez !

On déconfine peu à peu dans notre pays pour la joie  de tous ! En cette Pentecôte, ne faudrait-il pas aussi « déconfiner » notre foi, la vivre plus ouvertement, dans la force de l’Esprit Saint ?

L’année passée a été rude et le demeure encore pour beaucoup. La tentation guette de baisser les bras lorsque le fardeau est trop lourd et l’horizon bouché…

Mais le chrétien entend toujours les paroles psalmiques résonner en son cœur : « Mets ta confiance dans le Seigneur, il comblera les désirs de ton cœur… » (Ps 36) ou « Le Seigneur te le demande : Sois fort… »(Ps 67)
Pentecôte est un commencement.. Les Apôtres, peureux et découragés de la tournure des évènements qui ont conduit à la mort de Jésus, mais, après un temps de prière au Cénacle avec Marie, ils ont été remplis d’une force intérieure telle que leur peur s’est muée en audace et leur mutisme en parole convaincante, pour une vie nouvelle.

Récemment, dans notre voisinage, une petite fille de 10 ans a perdu sa maman d’une grave maladie. Elle n’a pas pleuré…Aux obsèques, son attitude paisible montrait une profonde communion avec le monde nouveau où se trouve désormais sa maman… Peu de temps après, elle a confié son désir d’être baptisée….Mais n’est-elle pas déjà baptisée dans l’Esprit Saint pour une vie nouvelle ? Pour ceux qui l’ont rencontrée, elle est comme une étoile allumée par l’Esprit Saint de Dieu. 

Que ce même Esprit nous donne sa force transfigurante et l’audace de la confiance pour commencer et recommencer toujours.