Le 600è anniversaire de la mort de saint Vincent ferrier a été fêté à Morlaix le 19 mai 2019, soit un mois avant la grande fête programmée pour l'illustre  saint dominicain par le diocèse de Vannes qui s'honore d'être le gardien de sa dépouille dans la cathédrale de Vannes.

Vincent Ferrier mourut le  5 avril 1419 à Vannes et ses obsèques furent célébrées avec faste le 7 avril dans une cathédrale archi-comble. La ville de Valencia (Espagne) dont Vincent est originaire, aurait souhaité qu'on rapatrie son corps, mais les vannetais n'ont jamais consenti à ce retour.
La dévotion à saint Vincent Ferrier donne lieu à des grandes festivités jubilaires tous les cents ans dans le diocèse de Vannes.

Mais Morlaix n'est pas resté à l'écart de cet anniversaire pour les raisons suivantes :

  • Un an avant sa mort, Vincent Ferrier avait prêché sur les hauteurs de la ville, là où se trouve le carmel, aux morlaisiens venus en nombre l'écouter.
  • C'est la présence d'un couvent de religieux dominicains qui permis à Vincent Ferrier, lui-même dominicain, de faire halte à Morlaix et dans les paroisses environnantes pendant près d'une semaine, pour raviver la foi et susciter l'espérance chrétienne d'un Dieu proche et sauveur.
  • Beaucoup de paroisses ont gardé une trace de son passage comme en témoignent nombre de statues, de tableaux, de fontaines encore visibles aujourd'hui.

 Pour revivre, les modestes festivités organisées à Morlaix

pdf buttonLire la suite