Un chemin d’espérance

Chaque dimanche de l’Avent nous place devant une parole de Dieu qui demande à s’accomplir dans notre réalité.

L’Evangile du 1er dimanche en Saint Luc, n’est pas réjouissant à première vue : « Les nations seront affolées et désemparées…Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde… » Catastrophes sur catastrophes à l’image de ce que nous annoncent aujourd’hui les rapports sur le dérèglement climatique.  

Pourtant… la pire des catastrophes serait de nous laisser dominer par l’inquiétude, l’angoisse et de nous laisser submerger par la peur ! « Ne nous laissons pas voler notre espérance !» (Pape François). C’est là que se situe notre vraie conversion, là que le Seigneur vient accomplir en nous sa promesse !

Pourquoi te désoler ô mon âme
Espère en Dieu
De nouveau je lui rendrai grâce
Il est mon Sauveur et mon Dieu (Ps 41)

Saurons-nous reconnaître les signes d’espérance que tant d’hommes et de femmes de bonne volonté révèlent sans faire de bruit ?

Oui, « Réveillons notre espérance » !